BOURDELOYS ET BAZADOYS EN LA SENESCALIE DE GASCOIGNE.


Les fourmes des hommages fait a nostre seignour le prince d'Aquitaine.

1. Arnaud Amanieu seignour de Labret, baron, disant et protestant q'il fesoit le present homage sauveez ses franchesez et libertees et solonc sez predecessours l'onnt a custume affaire, et auxi corne il le devoit et estoit tenuz de faire. Esteant agenoils, engenoles, sans ceynture ne chaperonn, tenannt ses mayns juyntes per entre les mayns du dit seignour le lieutenant, est devenuz homes lige du dit nostre tres soverein seignour le roi d'Engleterre et au dit mons. Edward, son eisnez filz, corne son lieute nant, a fait foi, serement et homage lige, pour les terres et tenementez et choses qil tynt, clamoit et devoit tenir de lui, deiuz la principalte d'Aquitayne, sa vie et ses membres etterrenal honour, foi et loialte ; l'as promys porter et garder vers toulz et contre toulz qi pouronnt vivre et mourir; et en outre, lui a promys de faire tout ceo qe tout bon loial et lige vassal doit et est tenuz de faire a son verrai et naturel seignour et tout ceo dist, promys et jura, mises ses mayns sur le livre et la crois et yceaux baizes, q'il tendrait por toulz jours, si Dieux lui aidast et les seinz evangelies qi illocqs estoient, A quel homage et serement de foialte nostre dit seignour le prince corne lieutenant de son dit progenitour, ad resceus le dit vassal en li baizannt en sa bouche, sauve les droits de nostre dit seignour le Roi et lez autruys. Et illocqs mesmes li fuit injuint par le honorable et sage seignour mestre Masse Daigue-Caue, pariant del comandement et en personn du dit nions, le lieutenant, q'il paia le devoir ou devoirs q'il devoit et estoit tenuz de poier a cause de ses terres et tenements, et auxi q'il bailla par escrit son fee et ses tenemenlz q'il tynt, clayme et doit tenir de nostre dit seignour le roi d'Engleterre, en la principalte d'Aquitayne, de deinz le temps qe la custume de pais le voet et le requiert ; et paia le fee del chambrelein et de la fesannce du dit hornage avoit lettre de nostre seignour le prince lieutenant, lesquelles choses le dit vassal dist et grannta affaire. Et encontenant resceuz ladit homage, par nostre dit seignour le prince lieutenant, les susnomees comissaries, par vertu de la commission, aquiteront le dit vassal del dit homage et serement de foialte q'il avoit fait a nostre dit tres soverein seignour roi d'Engleterre en la personn de son lieutenant, et li comanderont qe celui mesme homage et serement de foialte il fisse a nostre dit seignour mons. Edward, come prince d'Aquitayne, juxte et solonc la tenour du dit transport et de lour dit commissionn. Et après le dit vassal vuyllanlz obeyr a la volonté de nostre dit tres soverein seignour le roi d'Engleterre et accomplir ceo qe lez commissaries surnomeez de par lui l'onnt comannde et injuint, comme dessuz est contenu et declare, reconnoissant nostre seignour mons. Edward estre prince d'Aquitayne. Et apres, celui jour et heure, les baronns, chevaliers, esquiers, gentilx et autres souz nomees, c'est assavoir :
2. Guillem Sans, seignour de Pomers, baronn.
3. Pierres de Lamote, seignour de Roketalhada, baronn.
4. Elies de Pomers, seignour en sa partida de Siurac, baronn.
5. Arnaut Gavaret, seignour en sa partida de Langon, baronn.
6.7. Arnaut Guillern de Lamote, pour lui meysme et come tutour, a ceo qil dist, de Johan seignour de Noiallan, baronn.
8.9. Auger Mote, por lui meysme et auxi corne usufructuarie des biens de Katerine sa feme, baronn.
10. Bertrant de Pomers, baronn.
11. Kayatond de Ffargues, baronn.
12. Raymond Guillem, seignour de Castet, baronn.
13. Bertrand de Cases, baronn.
14. Pierre de Gabarret, baronn.
15. Senebruin, seignour de Curton, baronn.
18. Theobaud, seignour de Budos, bailla pour esporle et devoir deux lannces, baronn.
17. Bernait d'Ornon, seignour d'Audenge, baronn.
18. Johan de Montferrannt, baronn.
19. Gaylard de Durefort, seignour de Blankford en Bourdelois et de Duras en Agenois, baronn.
20. Jehan de Lalannde, seignour de Brede, baronn.
21. Gaillard Viger, chivaler.
32. Raymond de Monntferrant, chivaler.
23. Thomas de Lamote, chivaler.
26. Milet de Bolh (A. Milot du Bolh), chivaler.
25. Guillem Amanieu Andron, chivaler.
26. Gerard de Tartas, seignour de Puyan (A. Guiraud, seignour de Puyana), chivaler.
27. Piers d'Arroquers, chivaler.
28. Bernard de Bedat, chivaler.
29. Gaylhard de Puch filz de Bernard, chivaler.
30. Piers Amanieu de Moyssac, chivaler.
31. Gerraud de Lamote, chevalier et bailla pour esporle XX sous de la monoie, chivaler.
32. Isambert de Molon, chivaler.
33. Guaillard de Puch, filz de Eliez. chivaler.
36. Gombaud de Laroqua, chivaler.
35. Bernard de Laffonnt, chivaler.
36. Geraud de Castetga, chivaler.
37. Guillem Raymond de Lastastas (A. Castetz), chivaler.
38. Amanieu de La Cantalop, et bailla pour son devoir un lannce ove le feer enorrez, chivaler.
39. Arnaud d'Anglade, chivaler.
40. Guillem Raym. Monadier, chivaler.
41. Mons. Elies de Junqueires, esquiers.
42. Bos deu Torne, esquiers.
43. Andrea de Loganhac, esquiers.
44. Piers Caillau de Ryuhao, borgeys de Bordeux, protestant q'il ne deportoit de sa borgessie de Bordeux et dissoit q'il devoit faire un chevalier de l'ost, quant le Roi ou le prince noz très sovereins seignours mandant lours ost (1), esquiers.
45. Bernart de Monntet, esquiers.
46. Piers de Casaubon, esquiers.
47. Auger de Pin (A. du Pih), esquiers.
48. Aymar de Castaneda, esquiers.
49. Aymaric de Malenginh, esquiers.
50. Piers Froment,esquiers.
51. Bertrand de Beuvile, esquiers. 52. Gailhard de Lataste, esquiers.
53. Jehan Reynaut, esquiers.
54. Guillem Raym. de Lestatge, esquiers.
55. Gombaud Centot, esquiers.
56. Guillem Raym. de Birac, esquiers.
57. Bernard de Mont, esquiers.
58. Arnaut deu Pin (A. Deupui), esquiers.

Estantz present a toulz les choses susdictes chacun pour soi est devenu home lige de nostre dit tres soverein seignour le roi d'Englelerre, et a lui en la personne de son lieutenant onnt fait homage et serement de foialte, por les terres et tenement q'ils claimont tenir de lui, de deinz la principalte d'Aquitaigne. Et ensuant, eaux et chekoun de eaux, acqnitez primerement du dit homage et seremeut q'ils avoient fait a noslre seignor le roi d'Engleterre par les commissaries sur nomeez, sonnt et devenus hommes liges de nostre seignour le prince et a li come prince d'Aquitaigne, onnt fait bornages et serements de foialte. Les queux homages et serementz furent faitz ove tielles et mesmes injonctions et en la forme contenue en la primer foil de cest livere.

(1) Ducange avait cru ne devoir pas admettre dans sa liste : Pierre Caillau, le manuscrit A. 4, écrit : Caillau d'Arrenhac, au lieu de : Ryuhao; il est probable que le mot, ainsi défiguré était : Darhua nova, c'est- à-dire rue neuve.



Source: Collection Générale des Documents Français qui se trouvent en Angleterre par Jules Delpit, Paris, 1847.