Emigrés de Lot-et-Garonne à la Révolution

 

Propriétaires dépossédés Réclamans
D’Imbert (Bernard), émigré.
De Trevey de Charmail (Pierre), émigré. De Trevey de Charmail,
1. Raymond ;
2. Anne de Galz, veuve du dépossédé, et sa légataire d’un quart en propriété et d’un quart en usufruit ;
Le premier ci-dessus nommé, fils adoptif du même.
Despeyron,
1. Vincent-Louis,
2. Vincent-Jean,
Émigrés.
Vivie de Regie (Jacques), émigré.
De Mothes (François-Bernard), émigré.
Carias (Jean), émigré.
Dordé de Saint-Beauzeil (Ambroise-Gratien), émigré. Dordé de Saint-Beauzeil,
1. Marie,
2. Marie-Madeleine, épouse de Jean-Antoine Danjoy,
3. Jeanne-Sophie,
4. Jacques,
5. Pierre-Silvestre,
Enfans et héritiers chacun pour un cinquième du dépossédé.
Labat de la Peyrière (René-Caliste), émigré.
Terme (Pierre-Vincent), émigré.
De Bonnefoux (Étienne-Léon), émigré.
De Gastebois (François), émigré. De Gastebois (Henri), héritier institué par sa mère, veuve du dépossédé, qui avait été légataire universelle de son mari.
De Coq (Grégoire-François), émigré.
Demonpezat Delestèle (Jacques), émigré.
Pichet (Pierre), déporté.
Maydieu (François), déporté. Maydieu (Jeanne-Catherine), sœur et légataire universelle du déporté.
D’Espeyron (Pierre), émigré. D’Espeyron (Joséphine-Catherine-Charlotte-Pierrette), épouse de Louis de Verdun, fille et unique héritière du dépossédé.
Cassius (Jean-Baptiste), émigré.
Le marquis de Mons de Dunes (Jean-Luc), émigré.
Daux,
1. Jean-François,
2. Joseph-Simon-Pierre-Marie-Théodore-Irenée,
Emigré.
De Forcade (Étienne),
Et Roudier (Françoise), son épouse,
Ascendans d’émigrés.
De Forcade,
1. Jean-Baptiste-Gaston,
2. Pierre-Etienne,
Enfans et uniques héritiers des dépossédés.
De Casteignet (Étienne-Hyacinthe), émigré. De Casteignet,
1. Marie-Rose, épouse de M. Sipheras,
2. Pierre-Auguste,
Héritiers testamentaire du dépossédé, leur père,
La première pour deux tiers,
Et Pierre-Auguste pour un tiers.
De Beraud (Pierre-François-Henri), De Beraud,
1. Guillaume-Charles-Jean (Baron),
Héritier pour moitié des dépossédés,
2. Marie-Marthe-Camille, épouse de Martial-Joseph Boery,
3. Marthe, épouse de François-Benoît Decours,
Héritières chacune pour un quart des dépossédées, leur père et mère.
De Montsec,
1. Guillaume,
2. Gabriel,
Frères, émigrés.
De Montsec,
1. Gabriel,
En son nom personnel, et comme héritier, pour moitié, de son frère Guillaume de Montsec,
2. Jeanne-Monique,
Héritière, pour l’autre moitié, dudit sieur Guillaume de Montsec, son frère.
De Mazelieres,
1. Louis-Henri, émigré.
2. Joseph, condamné.
De Mazelieres (Antoine-Auguste), seul héritier des dépossédés, son aïeul et son père.
De Bock (Jean-Jacques),
Et Garnung (Jeanne), son épouse,
Ascendans d’émigrés.
De Bock (Pierre), ayant supporté la perte résultant du partage de la présuccession de ses père et mère.
Dame Daulede du Pizou (Marie), épouse de M. Daulede de Pardaillan, émigrée. Galibert (Pierre), fils de la dépossédée, mais n’ayant droit qu’à un cinquième de l’indemnité.
Glori (Marie), femme de Raymond Galibert, ascendante d’émigré.
De Galard de Brassac de Béarn (Adélaïde-Luce-Madelaine), veuve de M. Bertrand Nompar de Caumont, marquis de la Force, émigrée.
De Rangouse (Jean-Baptiste), émigré. De Rangouse,
1. Marie-Blaise-Antoine,
2. Marie-Joseph-Gérard-Siméon,
3. Antoine-Hippolyte,
Héritiers de leur père Jean-Chrysostome, et de leur oncle Joseph-Amand, frères du dépossédé, auquel ils avaient succédé.
Drouilhet de Barthes (Ignace), émigré. Drouilhet de Sigalas (Pierre-Léon), légataire universel du dépossédé, son frère.
Foursan (Joseph-Bernard-Raymond), émigré. Foursan,
1. Jean,
2. Thérèse, veuve de Jean-François Cahuac,
Seuls héritiers du dépossédé, leur frère.
De Lavaissière (Marie-Antoinette), veuve de M. Delas de Coulomb, ascendante d’émigré Delas de Coulomb (Jean), fils de la dépossédée, et son héritier au moyen de la renonciation de ses frères et sœur.
Nompar de Caumont, duc de La Force (Louis-Joseph), pair de France, émigré.
Pouget (Jean-Pierre-Joseph), déporté. Bareyre, (Jeanne), légataire universelle du dépossédé.
Canihac,
1. Henri-Raymond-Marcelin,
2. Pierre-Misaël,
Frères, déportés.
Canihac,
1. Pierre-Misaël,
2. Antoine-Marcellin ;
Dupouy,
3. Pierre-Bernard-Marie ;
Lafargue,
3. Arnaud,
4. Joseph-Hyacinthe,
6. Marguerite-Laurencie,
7. Anne-Marceline-Félicité,
Le premier en son nom pour moitié de l’indemnité comme personnellement dépossédé, et pour un tiers dans l’autre moitié comme héritier pour cette portion de son frère Henri-Raymond-Marcelin.
Les autres pour le surplus comme ayant succédé au même leur oncle et grand-oncle.
Drouilhet du Luc (François), émigré. Drouilhet de Sigalas (Étienne-Silvestre), fils et unique héritier du dépossédé.
De Comarque [Jean), émigré. De Comarque (Joseph), frère du dépossédé, ayant droit à trois quarts de l’indemnité comme héritier de Jean-Guillaume, fils dudit dépossédé, et légataire universel de la mère dudit Jean-Guillaume ;
Lamothe, épouse de Pierre Brouillet, ayant droit au dernier quart de l’indemnité, par représentation de sa mère, tante du même Jean-Guillaume, auquel elle avait succédé pour cette portion.
Imbert de Thoumouard (Thomas), émigré. Imbert Lasserre,
1. François,
2. François-Eugène,
3. Marie-Honorine,
4. Françoise-Sophie,
5. Adélaïde,
Seuls héritiers du dépossédé, leur oncle, par représentation de Jean-François-Joseph, et Anne, veuve Mautor, frères et sœur dudit dépossédé, ledit François, premier nommé donataire particulier de la totalité des biens de madame Mautor.
De Pichard (Françoise), veuve Dangeros de Castelgaillard, ascendant d’émigré. Dangeros de Castelgaillard (Marc-Antoine), fils et héritier de la propriétaire dépossédée.
De Guilhem de Maignas (Marc-Paul), émigré.
De Goyon d’Arzac (Guillaume-Henri-Charles), émigré. De Goyon d’Arzac,
1. Suzanne, épouse de M. Paul Vigier,
2. Charlotte,
3. Marie-Joséphine, épouse de M. Antoine Danglade ;
De Bonnefoux,
4. Catherine-Marie-Rose-Alexandrine, épouse de M. Antoine-Joseph-Anne-Gonsalve de Castillon ;
Les trois premières, filles du dépossédé et ses héritières chacune pour un quart ;
La dernière, petite fille du dépossédé et son héritière pour l’autre quart, par représentation de dame Victoire Goyon d’Arzac, sa mère.
De Scorrailles (François),
Et de La Ramière (Pétronille), son épouse.
Ascendans d’émigré.
De Scorrailles (Jean-François-Marie), fils émigré des dépossédés, ayant supporté la perte résultant du partage de leurs présuccessions.
De Fontaine-Marie (Jean-Blaise-Anaclet), émigré. Bonnard,
1. Joseph-Aimé, par représentation de sa mère, Marguerite-Rose de Fontaine-Marie, femme Bonnard ;
De Fontaine-Marie,
2. Jean-Pierre-Auguste,
3. Paule, veuve de M. Etienne-Hyacinthe de Castagnet,
4. Marie-Marguerite, veuve de Jean-Michel Dubois,
Sainte-Gemme de la Grange,
5. Jeanne-Ursule, veuve de Mathurin Dublan de Mauret ;
Noguey,
6. Marie-Rose, épouse de Jean-Baptiste-Césaire Bentejac,
7. Marie,
Ces deux dernières, par représentation de leur mère, née Marie-Julie de Fontaine-Marie.
Tous héritiers du dépossédé, leur frère et oncle.
De Grossolle de Flamarens (Emmanuel-Louis), déporté. De Grossolle de Saint-Martin, marquis de Flamarens (Caprais), légataire universel de M. Agésilas-Joseph de Grossolle, marquis de Flamarens, lequel éiait frère et unique héritier du dépossédé.
Dame Mathieu (Ursule-Judith), veuve de Claude-Victor Rissan, ascendante d’émigré. Demoiselle Mathieu (Anne), majeure, sœur et légataire universelle de la dépossédée.
Bacalan (Adélaïde-Marie-Marguerite), veuve de Pierre-Henri Fonvielle, émigrée.
Reytier (François), prêtre, émigré.
Baron de Coquet (Gabriel-François), émigré.
De Lauzières-Thémines (Pierre-Hugues), émigré. De Lauzières-Thémines,
1. Jeanne-Charlotte-Marie-Gabrielle-Séraphine, épouse d’Antoine-Charles-Eugène Tinseau,
2. Hugues-Jean-Baptiste-Abdou-Caleb-Alphonse,
Enfans du dépossédé, et ses héritiers chacun pour un tiers ;
De Mitry,
3. Charles-François-Xavier,
Petit-fils du même, et son héritier pour un tiers.
De La Fitte-Clavé (Pierre-Mathieu), émigré.
Tapinoix-Betou (François), déporté. Tapinoix-Betou (François-Denis), neveu du dépossédé et son légataire universel pour la nue-propriété à laquelle l’usufruit a été réuni par le décès de Gabrielle Tapinoix-Betou, soeur du dépossédé, sa légataire dudit usufruit.
De Guerault de Langalerie (Pierre-Charles), émigré. De Guerault de Langalerie (Marie-Victoire-Catherine), fille et unique héritière du dépossédé.
De Guerault de Langalerie (Pierre-Henri), émigré.
Réchou (Jacques), émigré. Réchou (Jacques), légataire universel du dépossédé son cousin.
Betous-Dupin (André), émigré. Betous-Dupin,
1. Jean-Joseph-Eusèbe,
2. Jeanne-Marguerite, épouse de Joseph Faulong-Dubosq,
Enfans et uniques héritiers du dépossédé.
Faulong-Dubosq (Nicolas),
Et Nouaillon (Marie), son épouse.
Ascendans d’émigrés.
De Faulong,
1. Joseph,
2. Théodore,
3. Antoine-Augustin,
4. Joseph, deuxième du nom,
5. Jeanne,
Enfans des dépossédés, et leurs héritiers, tant de leur chef que par représentation de leur frère Jean-Baptiste-Ferdinand.
De Mathison,
1. Robert-Josué,
2. Joseph,
Emigrés.
De Mathison (Thérèse-Victoire), sœur et unique héritière des dépossédés.
Dupré de Pomarède (Paul), émigré.
Marquis de Caumels (Marie-Valentin), émigré.
Labat de Vivens (Marie-Adrienne), veuve de Louis-François de Preissac, ascendante d’émigré. De Preissac de Maravat (Louis-François), fils de la dépossédée, son héritier en partie, et ayant droit à la totalité de l’indemnité, par les renonciations de ses cohéritiers.
Brûlart de Genlis, marquis de Sillery (Charles-Alexis), condamné. Brûlart de Genlis (Edme Nicole-Pulchérie), veuve divorcée de Jean-Baptiste-Cyrus-Marie-Adélaïde Timbrune-Tiembrone, comte de Valence.
Fille du dépossédé et son unique héritière par le décès de son cohéritier Anatole-Charles-Alexis, marquis de la Wœstine, petit-fils dudit condamné.
Durieu de Maison-Neuve (Etienne), ascendant d’émigré. Durieu de Maison-Neuve,
1. Etienne,
2. Charlotte, 1.re,
3. Charlotte, 2.°,
4. Charlotte, 3.°,
5. Marie,
Enfans et héritiers chacun pour un cinquième du dépossédé.
Marquis de Raffin (Arnaud-Louis-Jules), émigré. De Raffin (Alphonse), frère et légataire universel du dépossédé, décédé sans héritiers à réserve.
Dubernet,
1. Jean-Baptiste,
2. Jean-Etienne,
3. Pierre,
Émigrés.
Ainslie (Grâce), veuve d’André de Labat de Vivens,
Et son fils émigré de Labat de Vivens (François-Jonathan), dont l’émigration a occasioné le partage de la présuccession de sa mère.
De Labat de Vivens,
1. Robert,
2. Robert-Adrien,
Frères de l’émigré dénommé ci-contre et seuls héritiers, tant de lui que de leur mère.
Brassay de Jausselin (Henri-Raymond), émigré. Brassay de Jausselin (Pierre-Joseph), mineur, sous la tutelle de son père Joseph, neveu du dépossédé et son légataire universel.
Maurineau {Thérèse), veuve d’Hippolyte Dupuy, ascendante d’émigré. Dupuy,
1. Juste,
2. Jeanne-Emerantiane, veuve de Pierre Maussacre.
Enfans et uniques héritiers de la dépossédée.
Lartique de Bassabat (Jean-François-Martial-Antoine), émigré. Lartique de Bassabat (Jean-François), fils et seul héritier de l’ancien propriétaire.
Dame Madronet (Marguerite-Suzanne), veuve de M. Louis-Éléazar Brassay de Jausselin, ascendante d’émigré, dépossédée par un partage de présuccession. Brassay de jausselin (Jean-Paul), ayant droit à l’indemnité comme ayant seul supporté la perte résultant du partage de présuccession.
De Sirvent (Bernard), émigré. Dame de Sirvent (Marguerite), épouse de Pierre-Simon Bouglon, fille et seule héritière du dépossédé.
Delpech (Jean), prêtre reclus. Delpech (Marie-Anne-Foi), épouse de M. Martial-Claude Laterre, héritière pour un sixième du dépossédé son grand oncle.
De la Volvène (Jean-Joseph-Cyrille), émigré. Salomon (Raymond-Pierre), mineur, tutelle de son père Jean Buglose,
Seul héritier du dépossédé son aïeul, par représentation de sa mère Thérèse-Angèle de la Volvène, qui était fille unique dudit dépossédé.
Dandiran (Jean-François), émigré. De Romefort (Anne), épouse divorcée de Pierre Dubousquet de Canbeyres,
Seule héritière du dépossédé son oncle, par représentation de sa mère Catherine Dandiran, veuve de Jean-Joseph Romefort, laquelle était sœur et légataire universelle dudit dépossédé.
De Cremoux (Martial), déporté. De Cremoux,
1. Jean-Marie,
2. Pierre-Radegonde-Augustin,
Neveux du dépossédé et ses héritiers conjointement pour une moitié.
Liquidation d’une moitié de l’indemnité.
Persilhon (Jean-Baptiste), émigré. Persilhon,
1. Jean-Marie,
2. Jeanne-Marie-Thérèse, épouse de M. François-René-Joseph de Rolland,
3. Françoise-Marie-Thérèse-Sorine,
4. Joseph-Marie-Magdeieine.
Enfans et seuls héritiers chacun pour un quart du dépossédé.
Barrier (Louis), prêtre déporté. Barrier,
1. Pierre-Antoine-Michel-Raoul de Coucy,
Neveu du dépossédé et son héritier pour moitié par représentation de Romain Barrier son père ;
De Guilhem Maignas,
2. Pierre-Charles,
3. Paul,
Mineurs sous la tutelle de leur père Jean-Marie de Guilhem Maignas.
Petits neveux du dépossédé et ses héritiers conjointement pour moitié par représentation de leur mère, née Marthe-Marie Barrier, fille dudit Romain Barrier.
Deferbeaux de Magnos (Louis), émigré.
De Vigier (Pierre-Joseph), émigré. De Vigier (Guillaume-Henri-Charles-Marie-Paul), héritier de son frère décédé, Pierre-Joseph-Victor-Amédée de Vigier, lequel était légataire universel du dépossédé.
Deshoms de Favols (Bernard-Joseph), ascendant d’émigré. Deshoms (Jean-François), fils du dépossédé, ayant supporté la perte résultant du partage de presuccession occasionné par son émigration.
De Laverny,
1. Joseph-Marie,
2. Bertrand-Denis,
Frères émigrés.
De Laverny (Joseph-Marie),
Liquidation de sa moitié dans les biens de la dépossession.
D’Alibert (Joseph), ascendant d’émigré. D’Alibert,
1. Jean-Joseph,
Fils du dépossédé et son héritier pour moitié,
2. Marie-Thérèse, épouse de M. Joseph Cazenave,
3. Joseph,
4. Jean,
Petits-enfans du même et ses héritiers conjointement pour moitié par représentation de leur père, Arnaud d’Alibert.
De Desterac (Mathieu), émigré. De Desterac,
1. Marthe, épouse de M. Jean-Alexandre Sarrest,
2. Marie épouse de M. Jean Dunogué.
Sœurs et seules héritières chacune pour moitié de l’ancien propriétaire.
Dauray comte de Brie (René-Alexandre), émigré. Dauray de Brie (Marguerite-Angélique), épouse de M. Marie-Honoré-Raymond comte de Mauclère, fille et unique héritière du dépossédé.
Dorian de Caupène (Pierre), émigré. Dorian de Caupène (Marie-Joséphine), fille et héritière du dépossédé.
De Lantourne,
1. Pierre-Tiburce,
2. Pierre-Frédéric,
Le premier condamné, et le second émigré.
De Lantourne,
1. Pierre-Nicolas,
2. Raymond-Dominique-Marcelin,
3. Marie,
Seuls héritiers des dépossédés leur père et frère.
Decours,
1. Etienne, 1.er
2. Etienne, 2.°
3. Jacques,
Les deux premiers émigrés, le troisième condamné.
Decours,
1. François-Benoît,
2. Catherine,
3. François,
Héritiers chacun pour un tiers des dépossédés leurs père et frère.
De Cours des Barthes (Jean), émigré. Le vicomte de Cours des Barthes (Jean-Antoine), frère du dépossédé et son unique héritier par le décès de ses deux frères Gilles-Gervais et Louis.
Delmas de Grammont (Silvain-Joseph) et son fils émigré Delmas de Grammont (Pierre-Henri). Delmas de Grammont (Pierre-Henri), en son nom personnel et comme ayant seul hérité de son père.
De la Fabrie de la Silvestrie (François) ascendant d’émigré. De la Fabrie de la Silvestrie,
1. Jean-François,
2. Pétronille-Firmine, veuve de Jean-Gilbert Foissac,
3. Geneviève-Christine, veuve d’Etienne de l’Église,
Enfans du dépossédé et ses héritiers chacun pour un quart ;
Neymet,
4. Madeleine-Françoise-Zoé,
5. Louis-Jean-Marie-Henri,
6. Casimir-Marie,
7. Pétronille-Françoise-Marie-Zenaïs,
Petits-enfàns du même et ses héritiers conjointement pour un quart par représentation de leur mère, née Madeleine Agliberte de la Fabrie de la Silvestrie.
De Fumel Montaigu (Jean-Joseph),
Et dame Dabzac (Marie-Anne), son épouse,
Ascendans d’émigré.
De Fumel Montaigu,
1. Françoise,
2. Catherine-Élisabeth-Françoise-Delphine, épouse de M. Jean-Baptiste-François Vassal de Montviel,
Seules héritières chacune pour moitié des dépossédés, par représentation de leur père François-Louis de Fumel Montaigu, leur fils unique.
Depujollé, vicomte de Juliac (Pierre-Orens), émigré. Lalanne Castelnau,
1. Jeanne-Laurence, épouse de Jean Caubotte,
Cousine-germaine du dépossédé et son héritière pour cinq dixièmes ;
Ferragut,
2. Joseph-Marie-Mathias,
Cousin-germain du même et son héritier pour un dixième,
3. Marie-Joseph-Anne-Louis-Benoît-Bernard,
4. Charles-Décady,
5. Marie-Bénédictine-Jacques,
6. Marie-Jeanne-Marguerite-Xavier-Bénédictine,
7. Marie-Anne-Joséphine-Benédictine-Victoire,
Enfans de Félix Ferragut, cousin-germain dudit dépossédé et son héritier pour un dixième ;
De la Salle,
8. Marie-Jacquette, fille de Jean la Burthe de Lartigot,
9. Jeanne, épouse de M. François de Nouaillan,
Cousines-germaines du dépossédé et ses héritières conjointement pour deux dixièmes ;
De Cours de Gontaud,
10. Henri, représentant sa mère Marie-Jacquette de la Salle, aussi cousine du dépossédé et son héritière pour un dixième.
Baron de Rayne (Maximilien-Raymond), émigré.
Barsalou (Adrien-Rolland), déporté.
D’Abzac (Aubert-Jean-François-Gery), émigré.
Canihac (Pierre-Misaël), prêtre déporté.
Pélissier (Claude), émigré. Dame Pélissier (Jeanne), épouse de Jean-François Dugros, seule héritière de Pierre Pélissier, son père, lequel été légataire universel du dépossédé, son frère.
De Bony (François),
Et dame Dubois de Peyrelongue (Suzanne),
Ascendans d’émigrés.
De Bony,
1. Arnaud-François,
2. Marie-Anne,
Héritiers, chacun pour moitié,des dépossédés, leurs père et mère.
Moitié de ladite indemnité sera délivrée aux réclamans, l’autre moitié sera déposée à la caisse des consignations.
Faget (Louis-Zénon), ascendant d’émigré. Faget (François-Louis), fils et héritier institué de l’ancien propriétaire.
De la Bastide (Charles), ascendant d’émigré. De la Bastide (Catherine), épouse de Arnaud-François de Bony, fille du dépossédé et son héritière pour un tiers.
Liquidation d’un tiers de l’indemnité.
Le baron de Comarque (Pierre), émigré. De Comarque,
1. Gabriel-Marie surnommé Adolphe,
2. Pierre-Thomas surnommé Alphonse,
Petits-neveux du dépossédé, ses légatataires particuliers ;
Le premier, en toute propriété,
Le deuxième, pour l’usufruit du tiers.
Martel de la Galvagnne (Pierre-Étienne), ascendant d’émigré. Martel de la Galvagne,
1. Joseph-Athanase,
2. Marie,
3. Jean-Antoine-Charmont,
Enfans et uniques héritiers du dépossédé.
De Guyonnet,
1. Jean-Joseph-René,
2. Pierre-Augustin,
3. Jean-Joseph-François-Anne,
4. Hippolyte-Denis,
Frères, émigrés.
De Guyonnet (Jean-Joseph-René), en son nom personnel et comme ayant succédé à ses trois frères dénommés ci contre.
De Boisneuf (Charles-Antoine),
Et de Bourilhon (Henriette), son épouse,
Ascendans d’émigré.
De Boisneuf,
1. Nicolas-Charles-Antoine,
2. Jean-Geoffroi,
3. Marie,
4. Louise,
5. Jean-Jacques,
6. Anne, femme Lucinet,
7. Henri,
Frères et sœurs du dépossédé, et ses héritiers chacun pour un huitième ;
De Moutard,
8. André,
9. Charles-Antoine,
Neveux du même et ses héritiers, conjointement pour un huitième, par représentation de leur mère, née Marie-Jeanne de Boisneuf.
D’Albessard (François-Jacques), émigré. D’Albessard,
1. Jacques,
2. Nicolas-Philippe,
Neveux du dépossédé et ses héritiers, chacun pour moitié.
Brocas de Lanauze (François),
Et Ducasse-Dumirail (Jeanne), son épouse,
Ascendans d’émigrés.
De Mirambet (Thérèse-Fanny ), veuve de Pierre-Henri Brocas de Lanauze, fils unique des déppssédés, usufruitière de la moitié des biens de son mari,
Brocas de Lanauze,
1. Louis-Hyacinthe,
2. François,
Mineurs, enfans des susnommés, tutelle de leur mère,
3. Jeanne, épouse de M. François Poumeyrol,
Seuls héritiers des dépossédés, par représentation de leur père, ci-dessus nommé.
De Themines (Hugues-Josué), émigré. Le comte de Themines (Pierre-Hugues-Philippe), fils et unique héritier du dépossédé.
Chevalier d’Escages (Jean), émigré. Chevalier d’Escages,
1. Marguerite-Marie-Anne, épouse de M. Jean-François de Gasc de la Roche,
2. Catherine-Jacquette-Clémentine-Louise, épouse de Pierre-Mérac Duchassy,
3. Marguerite-Célinie, épouse de M. Pierre-Hippolyte Campagne,
Sœurs consanguines du dépossédé, et ses uniques héritières.
De Redon (Marc-Antoine), émigré. De Redon,
1. Joseph,
2. Suzanne,
Mineurs, sous la tutëlle de madame Redon, leur mère, enfans et seuls héritiers du dépossédé.
De Laplasse (François), émigré. Dames de Laplasse,
1. Marie-Anne-Elisabeth-Agathe, majeure,
2. Marie-Josèphe-Mélanie,épouse de Godefroy-Jean-Baptiste-Étienne Luron de Maré,
Enfans et uniques héritiers du dépossédé.
Dulion (Jean-Henri), émigré. Dulion,
1. Anne-Marie, épouse de Thimothée Dreme,
2. Marie-Anne, épouse d’Antoine Hug. Larause,
3. Marie-Agnès, veuve de Hippolyte Fossat la Bastide,
4. Marie-Agnès,
5. Marie, épouse de Antoine-Innocent Blaviel,
Filles et uniques héritières du dépossédé.
Moustier,
1. François Rives,
2. Antoine,
Frères, émigrés.
Moustier,
1. Antoine, en son nom personnel, et comme héritier pour un quart de son frère François Rives,
2. Catherine,
3. Marie-Félicité, veuve Joulhia,
Sœurs du même François Rives, et ses héritières pour le surplus.
De Montmejan (Joseph-Louis), ascendant d’émigré.
De Calvimont (Armand-Augustin-Jean), émigré. De la Salle (Jeanne-Sophie), veuve du déposssédé, et sa donataire pour un quart ;
De Calvimont,
1. Antoinette,
2. Jean-Louis,
Mineurs, sous la tutelle de leur mère ci-dessus nommée,
3. Armand-Hippolyte-Jean,
4. Pauline-Cécilia-Louise, épouse de Alexandre Dauber de Peyrelongue,
Enfans et uniques héritiers du dépossédé.
Dame de Saint-Martin (Anne), veuve de M. Louis de Courson, ascendante d’émigré.
Javel de Givezac (Pierre), émigré. Javel de Givezac,
1. Anne, épouse de M. François Philopald, sœur du dépossédé, et son héritière pour moitié ;
Gérard du Barry,
2. René-Anne,
3. François-Toussaint,
4. Anne-Françoise-Delphine,
5. Marie-Fortunée, épouse de Bonaventure Astor,
Neveux et nièces du même, et ses héritiers conjointement pour moitié, sous charge d’usufruit de moitié en faveur de leur père Nicolas-Marc-François Gérard du Barry.
Capdeville (Bertrand), déporté.
Teyfon (Benoît-Brie),
Et Latasse (Marie-Louise), son épouse,
Ascendans d’émigré.
Teyfon (Marie-Felicité), épouse de Jean-Jacques Albert, fille du dépossédée et leur héritière pour moitié.
Liquidation de moitié de l’indemnité.
Dupuy (Louis-Bertrand), émigré. Dupuy (Martial), seul héritier du dépossédé son père, au moyen du décès de ses frère et sœur.
Baqué (Étienne), déporté. Foulon,
1. Jacques,
2. Jean,
3. Jeanne, épouse de M. Jean Soulens,
4. Foi, épouse de M. Jean-Baptiste Dufour ;
Descrimes,
5. Jean-Etienne.
Ayant droit à l’indemnité, les quatre premiers pour moitié, le dernier pour l’autre moitié, en qualité de seuls héritiers du dépossédé.
Boissonnade de Sainte-Colombe (Louis-Joseph-Nicolas-Florimond), émigré. De la Boulbenne Montesquiou,
1. Antoinette, veuve de M. Joseph-Nicolas Boissonnade de Sainte-Colombe, mère du dépossédé et son héritière pour un quart,
Boissonnade de Sainte-Colombe,
2. Joseph-François-Armand,
3. Marie-Thérèse, épouse de M. Nicolas Tournade de Sainte-Colombe,
Frère et sœurs du dépossédé et ses héritiers pour trois quarts, mais n’ayant droit à l’indemnité que dans les proportions ci-contre.
Comte De Mazelières Doasan (Joseph-Denis), émigré.
De Lafon Garbay (Joseph), prêtre émigré. De Lafon,
1. Dominique-Amand-Alexandre,
2. Marie-Véronique-Julie,
Degans,
3. Joseph,
4. Marie-Émilie, veuve de M. de la Ruffie.
Seuls héritiers chacun pour un quart du dépossédé leur oncle.
De Lacrosse (Jean-Joseph), émigré.
De Galard (Jean-Baptiste), émigré. De Galard,
1. Jean-Baptiste-Charles-Hector,
2. Marie, surnommée Thérèse-Joséphine,
3. Anne-Marie-Antoinette, épouse de M. Jean-Joseph-René de Guyonnet,
Enfans du dépossédé et ses héritiers chacun pour un tiers.
Le duc de Narbonne Lara (Philippe-Louis-Marie-Innocent-Christophe-Jude), émigré.
Senigon du Rousset de Roumefort du Cluseau (Jean-Louis), ascendant d’émigré. Senigon du Rousset de Roumefort du Cluseau (Jean-Gustave-François), petit-fils du dépossédé, ayant seul droit à l’indemnité.
De Lacrosse,
1. Jean-Pierre,
2. Jean.
Frères, émigrés.
De La Brousse (Pierre), émigré. De La Brousse,
1. Louis-Marie,
2. Magdeleine-Françoise, épouse de M. Genères de Fourville,
Enfans et seuls héritiers du dépossédé.
De Dijon (Louis-Joseph), ascendant d’émîgré. De Dijon,
1. Charles-Armand-Antoine,
2. Jean-François,
3. Geneviève, épouse de Henri-Thèze Delphin,
4. Marie,
5. Catherine, épouse de Guillaume de Chadois,
Enfans et uniques héritiers du dépossédé.
Paillaube,
1. Joseph,
2. Barthélemy-Denis.
Paillaube,
1. Marguerite,
épouse de M. Guillaume Ducomet,
2. Bernard ;
Myran,
3. Bernard,
4. Jacques-Hector-Alexis,
5. Bertrand ;
Beaujardin,
6. Jacques,
7. Catherine ;
Sarramia,
8. Jacques-Bernard-Alexis,
Neveux et nièces des dépossédés.
Gros (Pierre), déporté. Bechade (Jean-Pierre-Edouard),
Et dame Gros Marie-Félicité son épouse, Légataires universels du dépossédé.
De Galard (Joseph), condamné. De Galard (Michel), frère et légataire universel du dépossédé.
Brossier de Saint-Simon (Simon-Jude), émigré. De Parage (Marie), épouse de M. Girard-Vincent-René Genoux de Larroque, nièce et unique héritière du dépossédé.
Guerin de La Chaize (Armand-Jean-Pierre), émigré.
Faure (Pierre), prêtre déporté.
De Malignan (Jean), émigré. De Malignan (Jean-Bonpas), légataire universel pour la nue-propriété, sauf réserve d’usufruit en faveur de dame de Castillon, (Marie), veuve du dépossédé.
De Léonard, (André-Bernard),
Et Anne Canel son épouse,
Ascendants d’émigrés.
De Léonard,
1. Pierre-Anne-Théodore,
2. Jean,
3. Cécile, veuve de M. Cyprien de Saint-Marc ;
Enfans et seuls héritiers chacun pour un tiers des anciens propriétaires.
D’Albespeyres d’Artez (Louis-Gabriel) émigré.
De la Mothe (Prosper), émigré. De la Mothe,
1. Mathieu,
2. Suzanne, épouse de François Pessale,
Frère et soeur du dépossédé, ayant seuls droit chacun à la moitié de l’indemnité.
Laigneau (Antoine), ascendant d’émigré. Laigneau (Guillaume-François), ayant droit à l’indemnité comme ayant seul supporté la perte résultant du partage de présuccession.
Luron de Maré (Jean-Baptiste), émigré. Luron de Maré (Godefroi-Jean-Baptiste-Étienne), fils et seul héritier sous bénéfice d’inventaire du propriétaire dépossédé.
Le comte de Frazer de Villas (Antoine-Charles), émigré. Bernède (Agnès), fille majeure, légataire universelle du dépossédé.
Duthil (Antoine-Gaspard), émigré. Dame Duthil (Rose), épouse de M. Marie-Paul Mont-Pezat, sœur du dépossédé et sa seule héritière.
Dupré de Pomarède (Paul), émigré.

États détaillés des liquidations faites par la Commission d’Indemnité, à L’époque du 31 décembre 1826, en exécution de la loi du 27 avril 1825, au profit des anciens propriétaires ou ayant-droit des anciens propriétaires de biens-fonds confisqués ou aliénés révolutionnairement, Impr. Royale, 1827.