Madame de Brimon.

De la famille des De Las, seigneurs d’Espalais, de la Mothe-Mazères, juridiction du Port-Sainte-Marie ; de Lacépède, de Laroque, de Lacenne, sénéchaussée d’Agenais ; de Valende en Agenais, de Brimont en Bruilhois, de Tulle en Lectourois, etc. ; famille originaire de l’Armagnac, établie en Agenais dès le XVIe siècle (1). La terre de Brimont, sise en Bruilhois, près de Laplume, fut apportée aux De Las par Demoiselle Claude de Vergés, qui épousa en 1563 noble Caprasy De Las, et qui lui donna quatre enfants : 1° Etienne, qui continua la branche aînée ; 2° Alain, qui devint le chef de la branche cadette des De Las de Brimont ; 3° Jeanne, qui épousa Pierre de Carmentran, seigneur d’Espalais ; 4° Nicole.

2° Alain De Las, écuyer, seigneur de Brimont et consul d’Agen en 1610, épousa le 25 juin 1601, Demoiselle Suzanne de Nort, fille de Messire Antoine de Nort, sieur de Lamothe, conseiller du roy, président et juge-mage en la sénéchaussée d’Agenois, et de demoiselle Françoise de Chazottes. Mariée à l’âge de vingt ans, le 25 juin 1601, Suzanne de Nort devait avoir en 1605 environ vingt-quatre ans. Elle était en outre soeur de Jules de Nort que nous allons retrouver à la fin sous le nom d’Hylas. C’est donc cette Madame de Brimont qui parut sous le nom de Philis.

De son mariage avec Alain de Las elle eut six enfants: 1° Etienne De Las, marié en 1634 avec Noble Françoise de la Goutte de la Poujade, et consul d’Agen en 1624 ; 2° Caprasy, marié le 18 avril 1655 avec Jeanne de Montesquiou-Saintrailles, et consul d’Agen en 1665 ; 3° Antoine ; 4° Joseph ; 5° Catherine; 6° Marguerite.

Le nom de Brimont s’est éteint, il y a peu de temps, à Agen, en 1864, en la personne de Dame Marthe-Hélène-Gabrielle d’Arblade, mariée en 1809 à Claude Philibert De Las de Brimont, et mère de Mesdames Marie-Augustine de Brondeau et de Louise-Claudine d’Arblade de Séailles. La terre de Brimont appartient encore aujourd’hui à sa petite-fille, Madame la comtesse Henri de Galard-Béarn, née d’Arblade de Séailles.

(1) C’est grâce au travail si complet et Inédit de Madame la comtesse Marie de Raymond sur les De Las, que nous pouvons donner ici, sur la famille de Brimont, ces notes généalogiques.

Un ballet agenais au commencement du XVIIe siècle, par Philippe Lauzun, Agen, 1879.