Moirax – Décès – Inconnu trouvé noyé – 1799

(14 juillet 1799)

Aujourdhuy vingt six messidor de lan sept De La Republique française une et Indivisible a dix heures du matin pardevant moy arnaud Dupuy municipal de la Commune de Moyrax soussigné, chargé en Execution de Larticle XII De la loy du 19 vendemiere an 4 de dresser les actes destines a constater Les naissances, et mariages et deces des citoyens, Est comparu Le citoyen françois Laporterie Juge de paix, acompaigné Du citoyen Raymond dupin et George Aurissens cultivateurs, Tous les deux majeurs, Le premier et le second habitans au petit lecussan près garonne ou sest trouvé un = enfant noyé Inconnu agé denviron quatre a cinq ans Demeurant dans…fils de…et de……Domicilié dans … canton de… et d’apres cette Declaration et le proces verbal quy ma esté Remis par le Juge de paix, et qui sera ci après transcrit, je me suis sur le champ trensporté a garonne, je me suis assuré du deces dudit inconnu Et Jean ay dressé le present acte que Raymond Dupin et Jeorge aurissens n’ont signé pour ne savoir de ce requis par moy fait a Moyrax le jour mois et an que dessus

Dupuy adjt


Pour Instruire

L’an sept de La Republique française une et Indivisible et le vingt six messidor a ounse heure du matin en notre demeure ordinaire a aubiac pardevant nous pierre françois Laporterie Juge de paix du canton de Laplume departement De Lot et garonne Ecrivant sous nous philipe Desalos notre greffier a comparu le citoyen arnaud dupuy adjoint municipal de la Commune de moyrax en ce canton Lequel nous a dit quil avait ete instruit quil y avait un cadavre sur la Rive gauche a La garonne au lieu du petit Lecussan susdite commune de Moyrax, Il est venu en consequence nous Instruire Du present avis et a signé Dupuy administrateur

Sur quoy nous Juge de paix susdit ayant Requis le citoyen Joseph vidau et arnaud dupuy nos assesseurs, nous nous somme trenspotés audit lieu du petit Lecussan, I Etant avons Effectivement trouvé ledit cadavre, avons remarqué que cetait un Enfant agé d’environ quatre a cinq ans abillé d’une mauvaisse jupe jupon et une chemise ayant aussi Requis le citoyen Lanelongue officié de santé de la dite commune de Moyrax, – Lequel d’après examen fait audit cadavre nous a Rapporté n’avoir Reconnu aucune contusion sur Iceluy, quil a trois ou quatre jours quil est noyé, quil est Inutile de lui administré aucun secours, et personne nétant venu réclamer Ledit cadavre, nous lavons delaissé a la disposition Du Citoyen Raymond dupin et Jeauge aurissens habitans du dit lieu du petit Lecussan quy sont chargés pour l’inhumer, ce quils on de suite fait audit lieu du petit Lecussan Sur Le Bord de la dite garonne, ne pouvant pas le transporter au lieu ou lon inhume les cadavres a cause de la mauvaise de la mauvaise audeur quil rependait

De tout quoy nous avons fait et dressé le present proces verbal que nous avons signé avec le dit Lanelongue, et assesseur au lieu du petit Lecussan le jour mois et an que dessus, Lanelongue officié de santé – Laporterie Juge de paix, dupuy, vidau, assesseurs
Desalos greffier.

A.D. Lot-et-Garonne – Registres Paroissiaux et d’Etat Civil – Moirax – Décès (ou Sépulture) – 1799.